Entreprise

Les TPE/PME représentent 99,9% de l’ensemble des entreprises (source INSEE 2019) et 49% des emplois, les ETI et Grands Groupes, 0,01.

Le travail en temps partagé bouscule les modèles traditionnels. Nombreuses sont les entreprises et les collaborateurs qui l’expérimentent (chiffres à inclure). L’impact sur la vision et le rapport au travail se traduit par l’ouverture, l’agilité, la co-construction.

Salarié en temps partagé
Le collaborateur est embauché par l’entreprise, sous contrat de travail de droit commun, à temps partiel. Le contrat de travail doit mentionner la durée exacte du travail effectué et/ou la répartition. Le collaborateur cumule les contrats de travail à temps partiel qui peuvent être de nature et qualification différente : contrat à durée déterminée, contrat à durée indéterminée, contrat de projet, contrat aidé, etc.
Tiers-employeur
Le tiers employeur est une situation de travail définie par le Code du travail : il s’agit d’une relation tripartite entre un salarié, un employeur de droit et un employeur de fait. L’employeur de droit met à disposition le salarié au sein d’une ou plusieurs entreprises et refacture à celles-ci les heures effectuées. L’employeur de fait est l’entreprise chez qui le salarié réalise le travail pour lequel il est rémunéré. Le collaborateur est salarié de l’employeur de droit.
Prestation de service

Le collaborateur est externalisé.

Il exécute et facture le service sous un ou plusieurs statuts individuels juridiques et sociaux : auto-entrepreneur, société individuelle, portage salarial, etc.

Customer service